La Parole des Aïeules

deutsche Version: Das Machtwort der Großmütter
English version: The Words of Power


Le Conseil des Aïeules

Nous sommes le Conseil des Aïeules et nous prenons la parole.
Selon l'ancienne tradition de l'Europe, l'aïeule détient son pouvoir de son expérience et de sa proximité avec la mort. Nous nous situons dans cette tradition de femmes sages. Nous sommes les représentantes des cercles puissants que nous relions entre eux. Le Conseil des Aïeules se saisit du fil rouge qui mène à une civilisation où les dimensions politiques et spirituelles sont indissociables.
Nous vivons dans un monde de folie globale. La Parole, la sainte colère des Aïeules s'élève contre toutes les formes de domination patriarcale présentes en ce monde, contre l'illusion de la toute-puissance, contre la violence, la soif de profit, l'exploitation et la destruction. Nous élevons la voix contre ces façons de penser et d'agir hostiles à la vie.
Ce qui nous tient à cœur : l’amour pour tout ce qui vit. Nous en appelons à chaque femme et à chaque homme : là où tu vis, vérifie si chaque idée, chaque projet, chaque décision actuelle et future nuit à notre terre et à toutes ses créatures et à leurs conditions de vie – l’eau, l’air, la terre, le feu, ou si elle les sert. Prends tes responsabilités et fais en sorte que désormais seuls des projets favorables à la vie se réalisent.
Chaque décision, d’ordre économique, politique, social ou culturel, doit obéir à cet impératif sacré.

La Parole des Aïeules

1 Nous som
mes reliées.
Nous, humains, ne sommes qu’une des nombreuses formes de vie sur la terre. Tu es reliée au Tout et partie du Tout. Tout ce que tu fais retentit sur l’ensemble. Apprend et respecte les lois de la nature!
Elles s’appliquent en tout temps et en tout lieu!


2 Nous sommes gardiennes de la sagesse.
Tu portes en toi le savoir et la sagesse de tes ancêtres et du monde.
Souvient-toi! Honore et respecte tes racines! Que ton développement soit bénéfique à tous!

3 Nous osons la vérité.
Les humains aspirent à la justice. L’amour bienveillant mène à la vérité et à une compréhension profonde. C’est ainsi que guérit la souffrance.
Considère diversité et différence comme un enrichissement ! Au fond, nous sommes tous égaux. Que ta bienveillance soit à l’origine de tes actes !

4 Nous regardons au loin.
Il y a un monde visible et un monde invisible, et ils ne vont pas l’un sans l’autre.
Vis dans la réalité de ces deux mondes afin que ton action voie loin!

5 Nous écoutons.
Notre monde est bruyant et à bout de souffle. Nous savons : tout ce qui vit veut prendre la parole et être entendu.
Prends ton temps, fait silence et écoute avec ton cœur!

6 Nous racontons notre histoire.
Nous sommes marquées par une histoire et par des récits patriarcaux déformés et falsifiés. L’histoire des femmes n’y apparaît pas. Nous la remettons en lumière. Toi, l’histoire de ta vie, vous êtes importantes, vous faites partie de l’histoire de ta civilisation.
Découvre la joie de raconter afin de rendre visible à tous le jeu de la vie et sa richesse!

7 Nous aimons.
Tout corps est sacré. Défendre la dignité et l’intangibilité des femmes est le premier commandement. Le principe maternel originel implique l’amour inconditionnel, l’assistance, la compassion, le respect de soi et la sensualité face à toute vie.
Nous appelons toutes les femmes et tous les hommes à vivre et à agir conformément à ces principes dans toutes les circonstances sociales!

8 Nous guérissons.
Chacun a droit à une vie heureuse sur des bases saines. Tout s’inscrit dans les circuits de la nature. Nous réclamons la liberté de choix en matière de maladie, de santé et de mort. Les soins par les plantes appartiennent au savoir fondamental de toutes les cultures traditionnelles.
Engage-toi en tous domaines pour que tous êtres puissent mener, au génie génétique, à l’exploitation des humains et à la surexploitation des ressources. Que chaque jour soit un jour de guérison!

9 Nous protégeons l’avenir.
Nous sommes dans une longue chaîne d’aïeules où des génératins nous ont précédées et nous succèderont. Nous sommes responsables de la possibilité pour les générations à venir d’avoir une vie agréable sur terre.
Toi aussi tu es responsable d’un usage mesuré, équitable et attentif des dons de la terre!

10 Nous tissons la toile.

Nous vivons et agissons reliées et de multiples façons par des fils visibles et invisibles. Nous participons au tissage du réseau de la solidarité entre les humains. Personne ne passe entre ses mailles.
Mets toute la créativité dans ce tissage!

11 Nous avançons dans la sincérité.
L’avidité et l’égoïsme répandent le mensonge sur les conséquences de l’exploitation de la Terre et des toutes ses créatures. Ceci favorise la diffusion de valeurs hostiles à la vie.
Suis courageusement et sincèrement le chemin de la vérité de ton cœur. Manifeste-toi, sois autonome. Rejette ce qui est hostile à la vie !

12 Nous célébrons la vie.
La vie est un présent. Dans l’équilibre entre donner et prendre, elle devient une fête. Si nous redécouvrons la valeur du don, la société changera.
Fais place à la gratitude dans la vie, afin que l’abondance afflue sur toi. Que ta joie soit contagieuse !

13 Nous vivons notre vision.
Les structures existantes s’effondrent. Le changement est nécessaire : il préservera de la misère. Le changement est le principe de la vie.
Abandonne-toi courageusement et consciennement ou processus de changement. Reconnais ta vision et vis-la !